Cardiologie et hémodynamique

Une idée en tête : ne pas rater le triple A !

Un joli dossier sur l’intérêt de l’écho de l’aorte devant toute douleurs abdominales

 

 

Je vous rappelle que les recommandations de la SFMU  sont claires  :

 » Il faut que l’urgentiste soit capable de détecter un anévrisme de l’aorte abdominale.
L’échographie est l’un des examens de référence pour l’exploration de l’aorte abdominale.
Pour la détection d’un anévrisme de l’aorte abdominale (AAA),  l’ECMU a un RV+ compris entre 10,8 et l’infini et un RV- compris entre 0 et 0,025.
Son intérêt est démontré chez le patient hémodynamiquement stable, mais aussi, et surtout chez le patient instable présentant une douleur lombaire ou abdominale aiguë.  »
d’autre posts de Triple A sur notre site :
AAAA

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.