Cas cliniques

Matité et hypoventilation à la base gauche, radio ? D’abord l’écho…

Patiente adressée aux urgences pour décompensation cardiaque globale récente et qui présente à la base gauche une matité à la percussion et une hypoventilation. L’échographie vous permet de préciser votre suspicion clinique d’épanchement pleural en le caractérisant et le quantifiant.

 

 

Sur ces 2 vues vous identifiez avec la sonde convexe de gauche à droite (ie de haut en bas) le poumon atelectasié en pointe flottant dans l’épanchement pleural anechogène, le diaphragme et la rate (surtout visible sur la 2ème séquence).  L’épanchement ne semble pas compliqué, il n’y a pas de septas ou de matériel flottant (ce que l’on voit sur la première séquence correspond à du poumon qui apparait par intermittence), il est donc compatible avec un transsudat secondaire à l’insuffisance cardiaque.

Le volume peut être quantifié en prenant l’espacement le plus grand (en cm) entre le poumon et la paroi thoracique postérieure à la base pulmonaire x 200 ml

QEpPleural

Ces renseignements sont plus précis que ceux obtenus avec la radiographie pulmonaire sans irradiation. Par ailleurs quand vous aurez votre « échographe de poche » autour du cou au lieu du traditionnel stéthoscope, vous pourrez suivre l’efficacité de votre traitement. Evidemment quand on doit aller chercher le déambulateur aux urgences on est un peu plus paresseux… Vous verrez, ça viendra et dans moins de temps que vous l’imaginez !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s