Cas cliniques

Dilatation pyelocalicielle ?

Patient connu pour lithiases rénales avec colique néphrétique il y a plusieurs années, revu en consultation 48h après son passage aux urgences pour douleur du flanc gauche intermittente avec micro-hématurie. L’échographie n’avait alors pas démontré de dilatation pyelocalicielle et la fonction rénale était normale. Les douleurs sont toujours présentes de façon fluctuante. A l’examen clinique les constantes sont normales, il n’y a pas d’état fébrile et la loge rénale gauche est sensible à la percussion.

En écho-urgentiste convaincu je ne m’arrête pas là et je vais chercher mon ami à roulette aux urgences juste à côté. Si vous n’avez jamais vu de dilatation pyelocalicielle je pense que même si elle est modérée vous l’auriez quand même reconnue

J’en profite aussi pour visualiser la vessie et rechercher un jet uretéral

Vous voyez ici avec la couleur le jet urétéral D mais je n’ai pas réussi à observer le gauche même en attendant 1 à 2 minutes. Le scanner réalisé peu de temps après révèle un calcul de 8.6 mm avec dilatation pyelocalicielle

 

Le patient est adressé à l’urologue qui le prendra en charge au bloc opératoire au vu de la taille du calcul et d’un voyage prévu prochainement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s