Urologie

Dilatation des cavités rénales ? Non, kyste parapyélique…

Attention lors de l’exploration échographique d’une douleur abdominale, surtout évocatrice d’une origine rénale (type colique néphrétique). Il est fréquent de « tomber » sur une image évoquant une dilatation des cavités excrétrices alors qu’il s’agit d’un kyste du sinus rénal : le kyste parapyélique ou kyste péripyélique. 

Homme de 60 ans, douleur fosse lombaire gauche. L’écho aux urgences retrouve:

Est-ce une dilatation pyélocalicielle gauche en rapport avec une obstruction ? Non..!

En balayant le rein gauche, le reste du sinus apparaît ainsi :

kysteparap4

Diagnostic différentiel des dilatations pyélocalicielles : les kystes du sinus rénal.

les kystes péri pyéliques : ils sont multiples, et le plus souvent bilatéraux.

et le kyste parapyélique : solitaire et unilatéral,c’est la raison pour laquelle on peut facilement le prendre avec une dilatation pyélocalicielle lors d’une colique néphrétique. Présence fréquente d’autres kystes corticaux.

1 réponse »

  1. Pour faire la différence , il faut simplement savoir que les cavités communiquent entre elles lors d une dilatation , ce qui n’est pas le cas lorsqu’on retrouve des kystes . Un autre piège : le bassinet estra sinusal. !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s