Doppler et vasculaire

Grâce à l’écho , la jugulaire interne n’a plus de secret pour moi , et je travaille en sécurité

…car je vois ce que je fais !

la carotide est pas loin, mais mon attaque horizontale est « secure »  pour mon patient ….

C’est chaud , mais c’est bon !

 

jug interne

1 réponse »

  1. Moins risque à mon avis avec une approche dans l’axe Je me rappellerais toujours d’un choc avec dyspnee d’acidiose et une jugulaire qui faisait « l’essuie glace » devant mon aiguille et qu’il a fallu que j’embroche au bon moment style corrida. Avec l’écho on est plusieurs a avoir fait sans souci ni angoisse notre première jugulaire interne. C’est un plus indéniable. Avec une sonde micro convexe ou à défaut une sonde endovaginele on peut aussi monter des sous clavieres sous échoguidage (dommage de ne faire que du repérage)

Répondre à arnoboudous Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.