Cas cliniques

Appendagite ombilicale. Mais comment une olive se r’trouve dans l’ nombril !

La nouvelle année 2016 nous a apporté hier  un joli cas clinique écho aux Urgences de Mont de Marsan .

Merci à notre Echo-urgentiste Gaëlle Dixmier qui a pu nous déceler l’ « écho patient » de la journée.

En l’occurrence , il s’agissait  d’un jeune homme de 20 ans, qui présentait depuis quelques heures une douleur brutale de l’ombilic  , dont la périphérie est discrètement inflammatoire , et dont le  « puit »  était le siège d une formation arrondie de consistance dure,   de la taille d’une olive ,  très douloureuse au toucher.

On ne retrouvait  pas véritablement de  signe occlusif .

Hernie étranglée …??? Vite , mon déambulateur .  L’écho a permis de trouver la solution en quelques secondes.

En effet , la sonde linéaire haute fréquence a retrouvé une formation ovalaire de 7 mm de diamètre hyperéchogène , entourée d’un liseré anéchogène attestant d’un processus  inflammatoire . Le doppler était muet , on ne retrouvait pas de véritable structure digestive ou de paroi visible  (voir l’article  hernie étranglée ombilicale) .

Il s’agissait d’une «  appendagite ombilicale  »  , ou plutôt d’une torsion de frange épiploïque à travers la faiblesse de la paroi de l’ombilic .

Les appendagites épiploïques primitives de l’ombilic sont des causes très rares  d’abdomen aigu.
Lorsqu’elle surviennent en dehors de l’ombilic , elles sont souvent prises pour une appendicite aiguë ou une sigmoïdite diverticulaire et le diagnostic est posé au cours d’une intervention chirurgicale .
L’aspect écho est caractéristique , et le diagnostic a été posé aux urgences. Même si le traitement AINS suffit le plus souvent , notre chirurgien a préféré intervenir , et a confirmé avec ces jolis clichés notre hypothèse formulée .
Merci qui ? Merci l’écho … encore une fois  !
http://www.em-consulte.com/showarticlefile/196084/main.pdf
http://www.em-consulte.com/showarticlefile/121917/index.pdf
appendagite-ombilicale

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.