Digestif/Gastro-entérologie

L’appendicite à l’écho : si on la voit , c’est gagné! Sinon , on fait comme d’hab …

Belle appendicite typique chez ce jeune homme sans défense vraie , gardé en HTCD pour surveillance d une douleur FID te

CRP 58

Les caractéristique d’une appendicite débutante  à l’ écho sont :

  •  structure digestive tubulaire à extrémité borgne non compressible  > 10 mm
  • sensible à la tentative de compression sur le psoas
  • pouvant contenir un stercolithe
  • image classique dite  » en cible « 
  • au doppler , flux périphérique  en couronne

L’image d’une appendicite compliquée ou d’un phlegmon appendiculaire est différente …

Dans cette video , on remarquera bien l’extrémité borgne en fin de clip … Pas de stercolithe visible , doppler non fait  . Diamètre juste ce qu’il faut : 9.5 mm !

 

 

appendicite

1 réponse »

  1. A partir de 7 mm on peut déjà conclure à une appendicite si non compressible et douloureuse sous la sonde (le « Murphy appendiculaire » ?)
    L’hyperthermie de paroi est un bon signe mais pas toujours retrouvé
    L’hyper-échogénicité de la graisse mésentérique autour de l’appendice signe l’inflammation
    Vérifier l’absence de péristaltisme et de flux en couleur si paroi non épaissie et hypoéchogène
    Vérifier l’absence de salpingite (TV et/ou Echo endovaginale) si épanchement hypoéchogène péri-appendiculaire (idem fausse cholécystite baigant dans l’ascite)
    On intègre dans la mesure le cercle noir autour de l’appendice qui est du muscle pariétal
    Ne soyons pas comme ceux qui nous disent d’un ton péremptoire « je n’ai rien vu donc ça n’existe pas ». Valable pour beaucoup de situation en médecine et bien sûr en écho appendiculaire…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.