Digestif/Gastro-entérologie

Paroi vésiculaire épaissie : mettez la couleur : ça réverbère ? : adénomyomatose +++

L’adénomyomatose vésiculaire est une lésion de la paroi vésiculaire caractérisée par une prolifération excessive de l’épithélium surfacique qui s’invagine au sein d’une couche musculeuse externe nettement épaissie.

L’invagination de la muqueuse crée des cavités, appelées « sinus de Rokitansky-Aschoff », qui sont retrouvées dans 90 % des pièces de cholécystectomie; on parle d’adénomyomatose lorsque ces sinus sont profonds, communicants, créant de véritables cavités « kystiques » et qu’ils s’associent à un épaississement important de la couche musculeuse

La prévalence de l’adénomyomatose est importante, probablement comprise entre 3 et 5 %,avec une prédominance féminine.

L’adénomyomatose peut intéresser l’ensemble de la vésicule ou plus fréquemment être localisée au fond vésiculaire.

Sur le plan clinique , l’adénomyomatose ne se traduit par aucun symptôme spécifique.Des douleurs d’origine biliaire sont fréquemment rapportées mais elles sont liées à la présence d’authentiques calculs biliaires retrouvés dans 60 % des pièces de cholécystectomie présentant des lésions d’adénomyomatose. Exceptionnellement, une symptomatologie biliaire associée à une adénomyomatose vésiculaire peut être observée en l’absence de tout calcul biliaire et être améliorée par la cholécystectomie.

En échographie, l’adénomyomatose se traduit par un épaississement pariétal segmentaire ou diffus au sein duquel on met en évidence :

a) de petites formations anéchogènes correspondant aux sinus de Rokitansky-Aschoffdilatés,

b) de petits spots hyperéchogènes

c) des images d’artefacts de réverbération ou images en « queue de comète », correspondant au piégeage du faisceau ultrasonore au sein d’un sinus dilaté . En pratique, ce dernier signe est le plus important à rechercher car sa spécificité pour le diagnostic d’adénomyomatose est élevée  . Il ne devra pas être confondu avec un artefact de réverbération secondaire à la présence d’air au sein de la paroi vésiculaire dans le cadre d’une cholécystite emphysémateuse dont la présentation clinique sera nettement différente.

Pour illustrer nos propos , voici une belle adénomyomatose vésiculaire que nous avons pu observer dans le service la semaine dernière .

merci  à

Lésions pariétales de la vésicule

  • Sermon A, Himpens J, Leman G.Symptomatic adenomyomatosis of thegallbladder- report of a case. Acta ChirBelg 2003;103:225-29.
  • Yoshimitsu K, Honda H, Aibe H et al. Radiologic diagnosis of adenomyomatosisof the gallbladder: comparative study among MRI, helical CT, and transabdominal US. J Comput AssistTomogr 2001;25:843-50.
  • Hwang JI, Chou YH, Tsay SH et al.Radiologic and pathologic correlationof adenomyomatosis of the gallbladder. Abdom Imaging 1998;23:73-7.
  • Kim MJ, Oh YT, Park YN et al.Gallbladder adenomyomatosis: findingson MRI. Abdom Imaging 1999;24:410-3.
  • Raghavendra BN, Subramanyam BR,Balthazar EJ et al. Sonography of adenomyomatosisof the gallbladder:radiologic-pathologic correlation.Radiology 1983;146:747-52.
  • Gerard PS, Berman D, Zafaranloo S.CT and ultrasound of gallbladder adenomyomatosis mimicking carcinoma.J Comput Asssist Tomogr 1990;14:490-1.
  • Yoshimitsu K, Honda H, Kaneko Ket al. MR diagnosis of adenomyomatosis of the gallbladder and differentiation from gallbladder carcinoma:importance of showing Rokitanski-Aschoff sinuses. AJR Am J Roentgen1999;172:1535-40.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s