Médecine interne/autre

Epanchement pleural et « signe de la murène »

L’image est jolie et parfaitement illustrative de ce que l’on peut observer dans un épanchement pleural : présence d’une zone liquidienne (anéchogène) dans le cul de sac costo-diaphragmatique droit, dans laquellle une langue de poumon atélectasié semble battre au rythme de la respiration. Ce mouvement ondulatoire est appelé « signe de la murène » (les plongeurs sous marins voient très bien la métaphore..!).

Pour la petite histoire, l’échographie a été réalisée pour éliminer un obstacle des voies urinaires devant le tableau d’insuffisance rénale aiguë. La découverte de l’épanchement était donc fortuite, et son étiologie s’est révélée néoplasique…

1 réponse »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.