Non classé

Pneumopathie COVID 19

Homme de 57 ans adressé pour suspicion de pneumopathie par son médecin traitant présente toux et fièvre à 39°C. Notion de Sd fébrile depuis 5 jours , de retour de région parisienne depuis moins de 8 jours, ainsi que d’un voyage au Maroc (du 05 au 09 Mars). Pas de notion de contact évident.

Antécédents :

  • cardiopathie ischémique (IDM + stents)
  • Syndrome d’apnée du sommeil
  • une surcharge pondérale, IMC 33

Le tableau clinique associe ce jour :

  • une fièvre à 38°2 (a pris du PARACETAMOL)
  • une toux sèche discrète
  • une dyspnée modérée, une auscultation pulmonaire peu contributive
  • un état hémodynamique stable, TA 146/80, pouls 80
  • une saturation 94 % AL, FR à 14
  • le reste de l’examen clinique est normal

Echo clinique Pulmonaire :

Aspect de pneumopathie interstitielle bilatérale, décalage net entre l’aspect clinique plutôt bien toléré et les images échographiques

Scanner thoracique de contrôle : confirmation d’une pneumopathie interstitielle type COVID 19 (aspect en plages de verre dépoli)

Bilan Biologique :

  • GDS : pO2 : 59, pCO2 : 32, pH : 7,49
  • CRP : 15
  • Leucocytes : 6150
  • Lymphocytes : 1380 (22%)
  • Panel respiratoire négatif
  • Ag solubles urinaires négatifs
  • COVID 19 Positif

Patient oxygénodépendant, mis sous 2 l/min aux lunettes, hospitalisé en unité COVID

Au total : net intérêt de l’écho clinique, au lit du malade, diagnostic de pneumopathie très sensible même avec un tableau clinique réduit. Précautions +++ en terme de désinfection

Ref :

P. BERNATAS

 

Catégories :Non classé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.