Cardiologie et hémodynamique

Cardiomégalie ? Oui mais encore…

En regardant ce thorax d’un octogénaire connu pour une ancienne réparation mitrale, on n’a pas de peine à distinguer une cardiomégalie avec un épanchement pleural droit.

Quelle cavité est dilatée à votre avis et pourquoi ? Y a t’il encore quelque chose à faire de thérapeutique alors qu’il présente une lente aggravation de sa dyspnée ?

Rien de tel que l’échographe pour répondre à ces questions.

Tout d’abord on objective l’épanchement pleural à la base droite avec la sonde convexe.

On cherche ensuite une fenêtre en parasternal G avec la sonde cardiaque « phased array ». La vue en grand axe nous montre ceci :

 

Normalement le VD, la chambre de chasse du VG et l’OG sont sensés avoir les mêmes proportions. Ici on voit clairement que l’OG est très dilatée. La valve mitrale est remaniée mais le VG semble correct.
On passe à la vue en petit axe en tournant la sonde de 90° et voici la coupe aortique

et du VG au niveau des muscles papillaires.

Le VG se contracte bien et n’est pas dilaté par contre l’OG est très dilatée mesurant plus de 10×10 cm !

La vue apicale nous donne l’explication:

Encore mieux avec la couleur…

La cardiomégalie était donc en fait une énorme dilatation de l’oreillette gauche secondaire à une insuffisance mitrale sévère. Le VG étant encore en bon état nous n’avons pas eu de peine à convaincre le cardiologue d’hospitaliser le patient pour bilan en vue d’une éventuelle ré-intervention.

2 réponses »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.