Cas cliniques

Suspicion de fracture en motte de beurre chez l’enfant : d’abord l’écho !

Mais c’est vrai que parfois , on n’ a pas le choix …. Je n’ai pas encore investi dans un échographe perso …

Jeune enfant de 7 ans .  Chute de cheval .  Je la vois hors contexte pro , elle présente un trauma du poignet .

L’examen clinique retrouve une douleur de la styloïde radiale avec une petite voussure osseuse … motte de beurre ?

Pas d’écho à ma disposition , malheureusement …. Je lui conseille une imagerie classique , un peu frustré cependant .

Je la revois le lendemain cette fois ci aux urgences pour son immobilisation.

En cas d’échographie normale , on aurait pu ne pas l irradier …

 

Aspect_echographique_des_fractures_des_extremites (cliquez sur ce lien )

 

L’échographie est un examen complémentaire à la radiographie, non irradiant, utile dans les fractures. Elle peut dans certains cas montrer ou évoquer des fractures sans anomalie radiologique visible, confirmer ou éliminer une fracture douteuse à la radiographie. Une familiarisation avec la sémiologie échographique des fractures est par contre nécessaire. Cet exposé présente les  différents signes échographiques directs et indirects des fractures, corrélés à la radiographie. Les signes directs comprennent une solution franche de continuité corticale ou une irrégularité corticale. Les signes échographiques indirects comprennent notamment l’hématome sous-périosté ou juxta-physaire évoquant respectivement une fracture corticale ou diaphysaire.

 

 

 

 

 

2 réponses »

  1. J’utilise régulièrement l’échographie pour les fractures de l’enfant (et de l’adulte) mais rarement en première intention
    Difficile pour moi de ne pas faire une radiographie pour attester de l’absence ou de la présence d’une fracture car cela va suivre dans le dossier et aider à justifier les prise de décision au niveau thérapeutique
    Par contre je pense que l’échographie des fractures a toute sa place dans :
    – la surveillance de fractures non déplacées traitées sans immobilisation circulaire ou inamovible
    – la recherche d’arguments pour un décollement épiphysaire Salter 1 non visible en radio car non déplacé
    – la recherche de fractures non déplacées loupées régulièrement par la radiographies (côtes +++)
    – le suivi et la vérification du résultat d’une réduction aux Urgences (pas de copie) avant radiographie de contrôle
    De ta petite histoire et de mon expérience je pense que l’échographie peut être utile pour guider la réalisation de clichés radiographiques devant des petits enfants difficile à appréhender cliniquement et que l’on voudrait éviter de trop irradier pour rien.
    Ma pratique de l’échographie des fractures a bénéficier de mon expérience de lecture des radiographie en traumatologie car il y a une nécessaire confrontation qui permet de reconstruire en 3D à partir de plusieurs coupes échographiques…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s