Cardiologie et hémodynamique

Un tableau d’anasarque à l’écho, impressionniste ? Non expressionniste !

Un septuagénaire connu pour une cardiopathie ischémique et rythmique, récemment cardioversé pour une FA présente depuis une semaine prise de poids, dyspnée progressive, orthopnée et OMI. Il dit aussi ressentir un gonflement abdominal.

Voilà ce que le bilan échographique nous révèle (temps total 5-10 minutes maximum). Tout d’abord on aimerait savoir si il y a des épanchements pleuraux et leur quantité. On utilise la sonde convexe basse fréquence que l’on glisse latéralement ou postérieurement jusqu’à retrouver le diaphragme le patient étant assis. Tout d’abord à droite

puis à gauche:

On constate un épanchement pleural bilatéral plus important à droite (triangle hypoéchogène). On reconnait bien le diaphragme (arc hyperéchogène en rail de train comme sur la 2ème image).

Y a t’il un profil de type B à l’échographie pulmonaire des apex ?

On peut effectivement voir de nombreuses lignes B en « queue de comète » confirmant un oedème alvéolo-interstitiel.

Ensuite est-ce qu’il y a aussi de l’ascite qui expliquerait ce gonflement abdominal ressenti par le patient ? L’article récemment publié montre du liquide libre dans le Morrison, le Kohler et le Douglas.

FAST positif

Enfin on aimerait avoir une petite idée de la fonction du coeur en tous les cas grossièrement et voir si il existe une dysfonction valvulaire majeure ou un épanchement péricardique.

Voici la vue parasternale grand axe

et la vue apicale 4 cavités

aussi avec la couleur

qui révèlent une contraction myocardiaque sévèrement diminuée de façon globale, une insuffisance mitrale et aortique mais pas d’épanchement péricardique.

Ce bilan en image confirme donc l’impression clinique d’insuffisance cardiaque globale décompensée. Quelle plu-value aux urgences me direz-vous?

Une documentation claire et sans équivoque de notre impression clinique. Certains signes objectifs peuvent être suivis simplement tout au long de l’évolution et guider la prise en charge thérapeutique. Une façon un peu plus élégante et imagée de pratiquer la médecine, complémentaire à nos outils habituels.

 

 

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s