Cardiologie et hémodynamique

Mon premier Tako Tsubo à l’écho ….

… je le dois sans le savoir initialement à mon camarade et cher confrère Pascal Djemis qui a pris en charge cette patiente de 62 ans en SMUR.

Tableau de SCA avec à l ‘ECG initial un ST + en V2V3 sans miroir +++  . Tropo à 2 . TTT classique du SCA , appel à la régulation pour la Coro en urgence à la demande de l’angio-plasticien après conférence à 3.

Pascal me sollicite pour une Echo au lit du malade en attendant le T2 .

Je dégaine mon Vivid S5 et retrouve :

  • une akinésie apicale très nette .
  • une hyperkinésie basale .
  • une FE visuelle à 40

Le diagnostic est formel : SCA ST+

 

tako-tsubo

 

Oui mais voilà : la coro est formelle : absence de sténose coronaire angiographiquement significative.

La ventriculographie retrouve en systole un  » ballooning apical du VG  » qui était bien visible à l ‘écho +++

La patiente est surveillée , et la reprise de l’anamnèse retrouve un stress psychologique intense ces derniers jours.

En quelques jours  , l’écho se normalise et la ballonisation apicale du VG disparait !

 

 

Critères du Tako Tsubo (Mayo clinic)

diagnosis-of-takotsubo-cardiomyopathy-mayo-clinic-criteria

  • Dysfonction transitoire VG apicale
  • Sus ST ou onde T inversée
  • Elévation modérée de la troponine
  • Absence d occlusion coronaire ou de rupture de plaque
  • Symptômes fréquemment précédés par un stress émotionnel ou physique
Un score de probabilité coté sur 100 a été élaboré
  • sexe féminin 26 points
  • pathologie psychiatrique aigue ou chronique 16 points
  • stress émotionnel 25points
  • stress physique 14
  • absence de dépression du ST 14 points
  • espace QTc > 460 ms chez la femme et > 440 ms chez l  homme 5 points
La probabilité de  Takotsubo est basse si score  < 40 points , très élevée si score > 70

http://www.takotsubo-registry.com/

 

 

Le tako tsubo est une cardiopathie de stress de bon pronostic , concernant principalement les femmes ménopausées .  Elle est due à une sidération myocardique .

Décrit par des auteurs japonnais , il prend son nom de l’aspect en  « piège à poulpes  » du VG lors de la ballonisation apicale .

 

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1749067

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1847940/

http://link.springer.com/article/10.1007/s12170-011-0166-4

 

 

Afficher l'image d'origine

 

 

 

 

 

5 réponses »

  1. Et même si les cardios sont se prennent pour Dieu qui lui ne se prend pas pour un cardiologue il faut savoir de notre côté rester critiques car ils se plantent eux aussi parfois et peuvent aussi prendre des raccourcis quand cela simplifie un dossier comme j’ai pu le constater en un an D’échocardio en POSU Cardio de CHU…

    J'aime

  2. En tout cas cela ne ressemble pas à une écho de tako tsubo et elle a le droit de refaire une ischémie anteroapicale et un spasme coronaire peut générer une ischémie et ce ne peut pas être présenté comme un cas typique à nos collègues….

    J'aime

  3. Désolé mais je ne suis pas d’accord avec cette analyse. Vous avez pour moi affaire ici à des séquelles d’ischémie (antero-?)septale avec hyper-échogénicité du myocarde et dyskinésie du septum proche de l’apex et absence de critère échographique pour une ischémie aiguë. Cela n’empêche pas une montée une troponine comme dans tout NSTEMI…
    Il suffit si on a un doute de regarder l’aspect normal et l’absence d’hyperkinésie de la paroi latérale y compris au niveau de l’apex pour écarter un tako tsubo. Bien essayé mais pas convaincu…

    J'aime

    • Merci pour ton commentaire mon cher Arnaud ! On discute sur écho-urgence !

      Premièrement , loin de moi la prétention d’avoir évoqué un tako Tsubo au départ , puisqu’on partait sur un ST + apical (et qu’on l’a traité tel quel avec Pascal ) . Ce diagnostic de cardiopathie de stress ne m’a été signifiée qu’après la réalisation de la coronarographie (qui s’est révélée à coronaire saine) et l’évolution . Il n’y a qu’à lire ce que j’ai écrit en première ligne pour te prouver ma bonne foi  » … je le dois sans le savoir initialement  » .

      Deuxièmement , cette patiente a été adressé à Pau chez Mr Delarche (ça te dit quelque chose ? ) . J’ai eu en main le compte rendu de son séjour et j’ai revu la patiente qui a décompensé sur le plan psy après . Pour ma part , j’ai un fond de modestie , et je ne remets jamais en question le diagnostic de l’équipe de Mr Delarche (chacun son métier … ) Mais tu n’as pas vu la patiente , tu n’as pas fait la coro ni la ventriculographie, tu n’as pas refait l’écho derrière qui s’est totalement normalisée au bout d une semaine sans aucune geste , tu n’as pas assisté à la normalisation de l’ECG …mais tu es sûr de toi !

      Après je ne suis pas d accord avec toi :
      – il existe bien chez elle une hyperkinésie basale et septale
      – on retrouve une hypo ou akinésie de la pointe , pas une dyskinésie !!!

      Je vais te faire passer le compte rendu pour t’éclairer de la lumière des cardiologues angioplasticiens

      Non mais !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s