Cardiologie et hémodynamique

Comment étudier la fonction systolique du VG : 1 / La technique de Teicholtz .

La fonction systolique du VG s’étudie historiquement par le Teicholtz  .

Le Teicholz n’est pas la technique idéale pour apprécier la Fonction Systolique dans le cadre de l’urgence ( on lui préfèrera la méthode  visuelle pour le réanimateur ou l’urgentiste  ) . Cependant , nous vous proposons sur ce post de comprendre ce que font les cardiologues , ainsi  , vous pourrez tester ,  jouer et comparer par vous même  !

Voyons la technique  du Teicholtz :

Le point de départ , c’est une coupe para sternale grand axe : PSGA

On effectue un tir TM entre les valves mitrales et les piliers.

la déformation du VG dans cette portion médio-ventriculaire reflète la fonction systolique globale.

3940653

 

Il faut faire attention : la mesure peut être prise en défaut en cas de septum interventriculaire SIV  non strictement perpendiculaire à la ligne de tir TM  (certains patients ont un VG verticalisé oblique et dans ce cas on surestimera la taille du VG : donc , dans ce cas on ne fait pas le Teicholtz ! )

fr-detaillee

 

On mesure en diastole et en systole le SIV (septum interventriculaire)  et la PPVG (paroi postérieure du VG )  qui doivent être < à 13 mm (sinon suspicion d’une cardiomyopathie hypertrophique )

Puis on mesure des diamètres :

  • le DTD VG(diamètre télé diastolique  du VG )
  • le DTS VG (diamètre télé systolique du VG )

La Fraction de raccourcissement en diamètre nous est donnée par la relation :

  • FR = (DTD VG – DTS VG) / DTD VG
  • FR Nle = 26 à 40 %

++++++  Ne pas confondre Fraction de raccourcissement et Fraction d’éjection+++++ !!!!

Teichlotz a inventé une formule établissant  une relation entre les diamètres et les volumes .

Teicholtz : V= 7D3/ (2.4+ D)

A partir de là , la Fraction d’éjection = (VTD VG – VTS VG) / VTD VG

Bien entendu , tous ces calculs sont intégrés dans le soft de la machine !

On a donc juste à calculer les DTD VG et les DTS VG, et la machine nous sort une FR et une FE VG !

Cette technique est facile mais a un défaut  : elle ne prend pas en compte les hypokinésies segmentaires .

Si on a une grosse hypokinésie de l’apex , on ne pourra donc pas la  prendre en compte.

Avant d’appliquer cette méthode , il faut donc visuellement s ‘assurer que la cinétique VG est homogène.

 

(Nous vous donnerons plus tard d’autres indices bien plus simples comme le MAPSE en TM  , l’onde S en DTi)

 

Je vous  propose ci après un résumé pratique de cette technique  de Teicholtz

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s