Traumatologie

Rien ne vaut un bon compagnonnage au lit du malade pour apprendre le bloc fémoral échoguidé .

Aux urgences de Mont2 , on continue à se perfectionner notamment dans la technique de l’écho guidage …

Le classique BIF « à l’aveugle » (pour les Colduf et les fémurs) , réalisé à la sensation des 2 fascias traversés POP POP  me déçoit , il ne marche qu’une fois sur trois …et encore , les patients sont mal soulagés ,  et l’effet est vraiment limité avec la Xylo…  Personnellement, je l’avais presque abandonné …

Mais  l’écho de l’urgentiste  permet d’appréhender les choses tout à fait différemment et d’aller bien plus loin , à condition de faire l’effort de se former , de se remettre en cause , de sortir de ses certitudes et de ces habitudes ancrées tels des réflexes médullaires …

Le résultat de l’apprentissage du bloc fémoral echo guidé est détonnant .

La simple visualisation en écho de ce qu’est un nerf fémoral en surprendra plus d’un ….

En écho :

  • on voit ce qu’on fait  : on peut aisément « bloquer »  le nerf fémoral dans sa globalité (L2L3L4) , du coup utiliser un anesthésique de plus longue durée d’action : la naropéïne . Tout cela bien entendu nécessite la mise en place en interne  d’un transfert de compétence .
  • Vous avez tous appris le BIF , le bloc du fémoral est encore plus « secure » , car on voit véritablement ce qu’on fait et c’est 100 % de réussite.

Un grand merci à l’équipe du Dr Karcenty , chef de service d’anesthésie de notre CH , qui nous permet, grâce à ce programme de formation de progresser dans nos prises en charge , dans un soucis constant de perfectionnement.

Un remerciement tout particulier au Dr Hassan Aguirre pour sa grande disponibilité et sa gentillesse  et au Dr  Romain Blondet pour avoir réalisé ces clichés .

Bien entendu , dans un post prochain , on parlera des repères écho  anatomiques , et de la technique à proprement parlé.

 

 

 

2 réponses »

  1. cf thèse réalisée par Helene Charles aux urgences de Pontarlier ( 25 ) ALR sur les fractures ESF aux urgences : BIF ou bloc fémoral; echogudés ou non
    Amitiés
    Phil Marguet

    J'aime

  2. Permet aussi de laisser en place un cathéter perinerveux car on est sur de ce qu’on a fait et permet un relai par l’anest des étages ….
    En pratique je ne fais plus de bloc sans echoguidage alors que je me suis forme initialement au neurostimulateur…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s